AIMEZ LA PAGE FACEBOOK :
AIMEZ ET PARTAGEZ LE BLOG :

Anesthésie chat les 9 infos indispensables

Mots clés: , , , , , , , ,

Soyez averti des nouveaux articles du blog,


pour tout connaitre sur la santé de votre chat et garder les bons réflexes pour son bien-être.
  
Vous recevrez tous les trimestres un récapitulatif des nouveaux articles paru sur le blog.
Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°123456789.

Anesthésie chat

L’anesthésie est un sujet long et vaste mais intéressant.
J’ai donc essayé de le réduire au mieux. anesthésie chat - santé du chat - santé chat

Anesthésie chat | 1 – Les produits de l’anesthésie
Ianesthésie chat 2 - santé du chat - santé chatl y a beaucoup de façons différentes  d’anesthésier suivant ce que l’on a à faire.
Sédation :
tranquillisant. C’est le 1er niveau de l’anesthésie. On utilise par exemple du Calmivet  équivalent du Valium chez les humains.  On l’utilise par exemple pour les pansements, les abcès… Cela se fait par injection, mais il est également possible de le faire par ingestion en goute. Ce ne sont pas des anesthésies générales. Certains produits de sédation peuvent servir en anesthésie générale avec une sédation profonde pour endormir.
Analgésie :
Produit qui enlève la douleur. Ce fait en injection uniquement.
Anesthésie :
  il y a de la sédation et de l’analgésie. Mais on peut faire de la sédation tout seul ou de l’analgésie tout seul : suppression de la douleur uniquement, sans sommeil: exemple morphine. Tous les produits anesthésiques sont des toxines que le corps doit éliminer. Ce sont des poisons.  

Anesthésie chat | 2 – Organes fragiles chez le chat
Leanesthésie chat - Rein - santé du chat - santé chats chats ont plusieurs organes fragiles ou points faibles : le pancréas, les bronches, les riens. Mais le rein est l’organe le plus fragile chez le chat. L’insuffisance rénale se trouve être la seconde cause de mortalité chez le chat. Beaucoup de chats développent cette maladie dans les environs de 10 ans, parfois 8 ans.

Anesthésie chat | 3 – Conséquences de l’anesthésie utilisée par défaut
Or les anesthésies sont très mauvaises pour les reins. Elle use d’une façon très accéléré cet organe. Un chat a une tolérance d’environ 5 ou 6 anesthésies dans sa vie. Et il arrive souvent au bout de la 5è ou 6è anesthésie, que le chat développe une crise d’insuffisance rénale de façon critique d’un coup. Un chat peu donc, après avoir été opéré et soigné d’un problème grave, mourir d’une insuffisance rénale aiguë (IRA).
C’est pourquoi il faut éviter au maximum les anesthésies qui ne sont pas absolument nécessaire et les utiliser uniquement pour des opérations pouvant sauver sa vie (guérir une maladie grave comme enlever une tumeur ou une opération suite à un accident fracture etc…) Il faut également faire en sorte de lui éviter au maximum les accidents, pour lui éviter des anesthésies supplémentaires. Un chat ne devrait pas avoir plus de 3 anesthésies dans sa vie la première pour la stérilisation ou la castration + tatouage qui doivent être fait en même temps toujours pour réduire le nombre d’anesthésie au plus bas. Les 2 autres se réservent en cas de maladie grave ou d’accident.

Anesthésie chat | 4 – Quel chat peu subir une anesthésie de ce type ?
anesthésie chat - bilan sanguin - santé du chat - santé chatAvant chaque anesthésie à partir de 8 ans vous devez vous assurer qu’il n’a pas de début d’insuffisance rénal.
Normalement, avant une anesthésie un vétérinaire doit prendre en compte précisément son poids et d’évaluer son état de santé général par un bilan sanguin qui pourrait révéler une anomalie des grandes fonctions (bilan rénal, hépatique). Mais beaucoup de vétérinaires ne pensent à prendre en compte seulement son poids. Si le vétérinaire ne vous pose aucune question avant de programmer une anesthésie, il faut vous-même lui préciser les problèmes que peut avoir votre chat pour qu’il en tienne compte. Si votre chat n’a jusqu’à maintenant jamais eu de problème de santé, vous devez avant chaque anesthésie réclamer un bilan sanguin pour connaitre l’état actuel de votre chat. Vous devez aussi lui préciser le nombre d’anesthésie qu’il a déjà subis et quel type. Il doit également vérifier les médicaments prescrits récemment, les allergies médicamenteuses, les vaccins, et les expositions récentes aux insecticides.
Tout ce qui est injecté ou ingéré est mauvais pour les riens puisque ça passe d’abord par le foie et ensuite ça s’élimine par les reins.
Un chat qui a de l’insuffisance rénale n’élimine pas bien les toxines, comme l’urée par exemple. Il éliminera donc mal les autres toxines aussi.
Plus les reins sont abimés, moins les produits de l’anesthésie vont s’éliminer. Le chat va donc resté endormi anormalement plus longtemps puisque le produit continuera à agir. Il faut donc moduler les doses suivant l’état de santé de l’animal. Et ne pas anesthésier certains animaux qui ne sont plus anesthésiable. Un chat ayant déjà une insuffisance rénale chronique (IRC) ne doit plus être anesthésié.

Anesthésie chat | 5 – L’anesthésie à éviter : l’anesthésie fixe
Vous me direz : mais alors comment peut-on faire s’il lui arrive quelque chose ?
Rien n’est perdu, il existe des solutions décrites plus bas.
Jusqu’à maintenant, en vous parlant d’anesthésie, je vous parlais de celle utilisée le plus couramment par les vétérinaires. Celle utilisée dans les cabinets lorsque le vétérinaire ne précise rien et qu’il n’a pas beaucoup de personnels. C’est l’anesthésie courante par injection : l’anesthésie fixe.
On dit qu’elle est fixe car elle endort pour une certaine durée que l’on ne peut pas moduler. C’est une méthode ancienne, un vieux système. L’anesthésie dure 10 min, on ne peut pas le réveiller avant. Et au bout de 12 min le chat se réveille. Il n’y a pas de marge de sécurité parce que si l’intervention dure plus de 10 minutes il faut lui en remettre une dose pour le refaire dormir pour la même duré. Cela lui fait une double dose au lieu d’une seule, alors que le vétérinaire n’avait peut-être besoin que de 3 minutes supplémentaires. C’est comme ça que l’on arrive à des problèmes d’intoxication.
Ce type d’anesthésie passe dans le sang et donc également par les riens pour évacuer les toxines de l’anesthésie, c’est pourquoi elle les affecte.  

Anesthésie chat | Quels sont les solutions pour éviter l’anesthésie fixe ? 

Anesthésie chat | 6 – Solution 1 : L’anesthésie la plus pratique pour le vétérinaire
L’anesthésie fixe est la plus simple, la plus facile pour les vétérinaires, mais n’est pas la plus pratique puisque qu’ils ne peuvent pas contrôler la durée comme ils le souhaitent selon l’avancé de l’opération. La plus pratique est une anesthésie à effet réversible qui est encore un autre type d’anesthésie. Il s’agit du Domitor pour endormir (on s’en sert aussi pour les chevaux mais à plus forte dose). Elle est plus pratique car il existe un antidote. On parle d’antidote car comme dit précédemment un produit anesthésique est un poison. Ce type d’anesthésie approprié pour des gestes relativement court généralement inférieur à 45 min. Et donc quand l’opération est finie, on injecte l’antidote et en 3 min l’animal est réveillé. (*anesthésie chat*)
Le Domitor agit un peu moins fortement en sédation (endort moins bien) que d’autres produit et utilisé avec  de la kétamine pour une plus forte sédation, le chat peut être un peu affolé au réveil, car c’est un produit hallucinogène. Certains drogués l’utilisent pour ces effets. Les chats peuvent alors courir dans tous les sens, se cogner, se faire mal. Ils se font peur eux même. Pour les protéger, il faut les laisser dans leur cage et dans le noir pour les tranquilliser jusqu’au lendemain. (La kétamine n’est pas très analgésique. C’est-à-dire que, utilisé seul, ce produit endort bien, mais les chats peuvent sentir la douleur et comme ils se réveillent rapidement avec un produit qui n’a pas vraiment bloqué la douleur, ils peuvent avoir mal.) Ces produits s’administrent en générale en intramusculaire, mais peuvent s’administrer aussi par intraveineuse. Cependant, avec le domitor, il existe plus de risques de vomissement en intraveineuse ou en sous-cutané. L’animal doit absolument être à jeun pour les réduire, car en cas de vomissement, il y a de gros risques de mortalité par étouffement. Le chat peut ressentir des picotements plus ou moins fort pendant les premières secondes de l’endormissement. Elle s’utilise par exemple pour les stérilisations. Étant une anesthésie injectable, elle s’élimine également par les reins. Elle n’est donc pas encore la bonne solution pour le chat.

Anesthésie chat | 7 – Solution 2 : L’anesthésie la moins dangereuse pour le chat

anesthésie chat - anesthésie au gaz - chat intubé - santé du chat - santé chat

http://sreine.free.fr

Beaucoup de vétérinaires utilisent encore l’anesthésie fixe car c’est plus simple, moins cher et il n’y a pas besoin de matériel particulier.
Mais il existe un autre type d’anesthésie pourtant déjà très rependu, dont les vétérinaires ne vous parlent presque jamais. Soit parce que c’est plus compliqué, puisque cela nécessite un matériel spécial et du personnel supplémentaire, soit parce que c’est plus cher.
Généralement les cliniques vétérinaires et les centre hospitalier vétérinaires sont équipés. Il s’agit de l’anesthésie par inhalation : l’anesthésie au gaz. (*anesthésie chat*)
C’est une anesthésie avec induction. L’induction peut se faire avec une petite anesthésie fixe de 2 ou 3 min pas plus.  C’est une petite anesthésie de départ le temps d’installer l’anesthésie au gaz, c’est-à-dire d’intuber le chat. Cette induction peut également être faite au gaz grâce à un masque.
Une fois le chat intubé,  avec l’anesthésie au gaz, cela peut durer 5 min ou 5h s’il y a besoin. Quand on veut réveiller un animal ou quand il y a un problème en anesthésie gazeuse, il suffit de débrancher les gaz anesthésiques en le laissant en respiration assisté avec l’oxygène et en réanimation.
L’anesthésie gazeuse est très sécurisante, mais cela nécessite de l’habitude, du matériel et du personnel. Un vétérinaire qui est seul dans son cabinet ne peut pas s’occuper de l’opération et tourner les boutons en même temps, il faut une personne pour s’occuper de la machine.

Anesthésie chat | Pourquoi le gaz est l’anesthésie la moins dangereuse?

Le gaz anesthésique le plus couramment utilisé aujourd’hui est l’Isoflurane. Bien que cher, la marge de sécurité qu’il procure comparé aux anciennes substances telles que le Métophane et le Halothane, en fait le produit idéal pour la plupart des patients.
Comme 99% de l’isoflurane est évacué par la respiration sous forme inchangé (seulement 0,2% du gaz est transformé et passe dans le sang), les reins ne sont pas touché par cette anesthésie.
(L’isoflurane n’est pas le seul anesthésique au gaz, le sévoflurane avec 5% de transformation et le desflurane avec seulement 0,02% de passage dans le sang sont bon également.
Par conte le méthoxyflurane (75% de produit est métabolisé) et l’halothane (40% de produit est métabolisé) sont à éviter. (*anesthésie chat*)

Si l’anesthésie au gaz était associé à un analgésique en supplément, ce qui n’est pas utile, il faut trouver le produit qui affectera le moins les reins. Car comme nous l’avons vu plus haut, tout analgésique s’administre par voie sanguine et doit donc être évacué grâce à ces organes.
Il faut donc éviter absolument : morphine et péthidine.
Concernant le foie, la Dextropropoxyphène est déconseillé par un organique américain depuis 1971 car il peut provoquer des hépatites graves.
Il faut ainsi favoriser  la nalbuphine et le tramadol comme analgésique pour la suppression de la douleur.
Si l’on a besoin d’une analgésie puissante, l’anesthésie régionale est parfaitement possible.

Anesthésie chat | 8 – Pour une anesthésie la moins traumatisante possible.
Parfois il peut être ajouté un étape avant l’induction de l’anestésie (environ 45min avant), certains vétérinaires peuvent avoir l’habitude de préparer l’animal avec un neuroleptique. Le chat est alors dans un état second et s’endort plus facilement. Il n’a donc besoin que d’une toute petite dose d’induction avant de l’intuber. Quand il se réveille il reste dans un état second jusqu’au lendemain. Le but est d’essayer d’être le moins traumatisant possible.
Cependant, bien que cela réduise le traumatisme psychologique d’une intervention chirurgicale, ces produits (administré par voie orale ou sanguine) sont encore des produits éliminés par les reins. Il est donc préférable encore d’éviter ces produits.

Anesthésie chat | 9 – Choix du vétérinaire pour l’anesthésie
anesthésie chat - vétérinaire - santé du chat - santé chatSi vous sentez que le vétérinaire est hésitant pour l’anesthésie au gaz ou si vous voyez qu’il n’est pas « pour » cette technique, mieux vaut changer de cabinet plutôt que d’inciter votre vétérinaire à l’utiliser. Car s’il est hésitant, s’il n’aime pas cette technique, c’est qu’il ne l’utilise pas souvent et donc qu’il ne la maitrise pas. Dans de rare cas, cette technique peut produire une hypotension et une dépression respiratoire (détresse respiratoire). Le vétérinaire doit donc être prêt à agir rapidement et avoir le matériel nécessaire en cas d’arrêt respiratoire qui doit être traité par une ventilation assisté ou d’arrêt cardiaque pour lequel il doit procéder à une réanimation cardio-pulmonaire complète. Si cela le stresse trop de devoir gérer cette possibilité, il ne fera pas un bon travail et risque de ne pas être assez rapide si un problème arrive.  Et comme je le disais plus haut, pour cette technique il ne peut pas être seul, puisque le vétérinaire seul ne peut pas gérer l’opération et les boutons des machines en même temps, le personnel travaillant avec lui doit aussi être entraîné.
L’utilisation du produit chez des animaux cardiopathiques ne doit être envisagée qu’après évaluation du rapport risque/bénéfice par le vétérinaire. Préférez également un vétérinaire qui accepte de discuter de la réelle nécessité de l’anesthésie. Certaines opérations peuvent très bien se dérouler sans que le patient soit endormi. Il est tout à fait possible de suturer des plaies sous anesthésie locale, mais le chat doit être coopératif. Tout dépend du comportement de votre chat chez votre vétérinaire.  

Anesthésie chat | Conclusion
anesthésie chat - Isoflurane - santé du chat - santé chatLa meilleure anesthésie reste celle au gaz qui est la plus douce, la plus sécurisé, pour une toxicité moindre car elle ne passe pas dans le sang et donc n’abîme pas les reins.
L’idéal est donc une induction au gaz par masque, pour intuber l’animal et poursuivre l’anesthésie au gaz, sans utiliser d’autres produits.

Termes recherchés:

anesthésie chat,anesthésie générale chat,comment endormir un chat,chat anesthésie,endormir un chat,chat après anesthésie,anesthésier un chat,chat et anesthesie,conséquence anesthésie chat,produit tranquiliser un chat,comment endormir un chat pour lensoigner,castrer chat anesthesie dangereuse,endormir chat,anesthésie vieux chat,anesthésie chez les vieux chat,boire après anesthésie pour un chat,combien de temps doit-on attendre après anesthésie générale Sceaux un chat,produits pour endormir un chat,duree anesthesiant chat,comportement chat suite sédation

Publié dans Santé du chat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

8 commentaires pour “Anesthésie chat les 9 infos indispensables
  1. hisel dit :

    bonsoir, jusqu a quel age peut on faire une anesthesie sur un chat. Merci d avance

    • Sacha dit :

      L’anesthésie se fait quand elle est absolument obligatoire.
      A partir de 10 ans le chat commence déjà à se faire vieux, même si cela varie selon les chats certains sont encore en pleine forme à 16 ans!
      Mais pour maintenir sa forme justement, tant que c’est possible il faut éviter l’anesthésie, trouver d’autres moyens.
      Mais il faut toujours peser le pour et le contre à chaque fois, et parfois la décision doit se faire très vite.
      S’il a apparition d’une maladie aiguë qu’il faudrait absolument opérer, on n’a pas le temps de chercher d’autres solutions, l’évidence est qu’il est dans un état critique et que si l’on attend il ne survivra pas, la seul solution dans ce cas c’est l’opération et cela même si elle est âgé car le choix que vous avez c’est : soit elle y laisse la vie, soit elle va peut-être survivre avec l’opération. Oui, l’anesthésie va dégrader ses reins et oui sa santé sera moins bonne qu’avant, mais elle a des chances de vivre un peu plus, même si parfois c’est vraiment très peu… On n’a pas toujours le choix. Selon l’urgence, selon le cas, on peut être obligé d’opérer.
      C’est pourquoi il est important d’épargner les reins de son chat tout au long de sa vie en évitant les anesthésies inutiles pour des choses qui ne sont pas obligatoires ou qui pourraient être fait autrement. (exemple : détartrage)

  2. domy dit :

    bonjour
    mon chat est malade, il est devenu jaune. Le vétérinaire lui a fait des tranquillisants, je l’ai récupèré hier mais il marche pas encore normalement. Je m’inquiete énormément et je n’arrive pas à le faire boire, par contre il manque de la pâtée. Merci pour vos conseils cdl

  3. Nadir dit :

    Bonjour, j’ai une chatte de 4 ans qui souffre d’une infection de l’utérus; elle a environ 10 jours sur cet état; je l’alimente à l’aide d’un seringue de l’huile d’olive, du lait et de l’eau, je l’ai exposée à un véto et m’a conseillé d’en opérer le plus vite possible et lui enlever l’utérus, mais elle est trop faible pour supporter l’anesthésie! y a t il des soins médicaux pour son état? aidez moi s’il vous plait, elle risque perdre la vie. merci.

  4. Marie-Noëlle Corde dit :

    Comment faire pour trouver un bon vétérinaire dans Paris.
    Ma chatte de 11 ans est très agressive envers le vétérinaire et il l’anesthésie à chaque consultation (d’une façon classique donc pas avec le gaz)
    Merci.

    • Sacha dit :

      Votre chatte a-t-elle toujours été agressive envers les vétérinaires? Ou uniquement celui-là?
      C’est sure que c’est très compliqué de trouver un bon vétérinaire. Il y en a des mauvais sans aucun doute! Et il en a des plus ou moins bon. Les meilleurs sont souvent bon sur pas mal de chose et moins bon pour d’autre… Ils restent tout de même humains, c’est normal. Et c’est toujours assez difficile pour le propriétaire de s’en satisfaire. Pour essayer de faire son propre jugement, il faut beaucoup s’informer sur la médecine animale, sur les techniques etc. et fuir ceux qui peuvent dire des aberrances. Comme par exemple certains qui peuvent prescrire de toute petits dose de médicament pour bébé. Même si théoriquement ça devrait être faisable, c’est à éviter, le dosage est trop aléatoire. C’est déjà arrivé qu’un vétérinaire prescrive un antidépresseur pour bébé à un chat qui miaulait toutes les nuits à cause d’un changement d’habitudes : Laroxyl 40mg/ml, 5 gouttes tous les soirs pendant 3 mois. Au bout d’un soir le chat était amorphe pendant 3 jours, par la suite il a développé un problème de thyroïde qui s’est résolu au bout d’un an.
      Il faut aussi repérer le vétérinaire passionné, qui aime s’informer des nouvelles choses en médecine vétérinaire et qui aime vous les communiquer, qui aime vous enseigner ce qui sait pendant les courts moments de consultation, qui répond sans problème à toutes vos questions et qui n’est pas particulièrement pressé de vous mettre dehors.
      Je n’ai malheureusement pas de liste en particulier à vous conseiller…

      Il faut essayer de voir s’il n’y aurait pas un moyen de calmer votre chatte, pour le vétérinaire puisse la manipuler sans besoin d’anesthésie…

  5. Bruno dit :

    Ma chatte agée de 12 ans est morte hier après un banal détartrage. Le vétérinaire, qui opérait seul, avait fait tous les examens préliminaires et il n’y avait aucune contre indication à l’anesthésie. D’après l’article que je viens de lire, il ne pouvait pas avoir techniquement recours à l’anesthésie au gaz, et la tentative de réanimation qu’il dit avoir tenté de pratiquer a certainement été moins efficace puisqu’il était tout seul.
    Détail supplémentaire, j’ai vu qu’il n’avait pas fait ses étude en France mais en Belgique, alors qu’il était au lycée en région parisienne, ce qui veut dire qu’il n’a pas réussi les concours d’écoles vétérinaires françaises.
    Enfin, il m’a fait payer 120 euros pour me rendre un chat mort, alors que je lui avais confié un animal en parfaite santé quelques heures plus tôt.
    Je suis triste, je me sens coupable d’avoir envoyé à l’abattoir mon chat que nous adorions et j’éprouve de la haine à l’égard de celui que je considère responsable de cet immense gâchis.
    Après, à chacun de choisir son vétérinaire en son âme et conscience…

    • Sacha dit :

      Je suis tellement désolé pour vous…
      En effet s’il était seul il n’aurait préférable de ne pas utiliser cette technique…
      Il est vrai que c’est la meilleure pour la santé du chat, mais il doit prévoir tous les risques durant l’opération, et en cas de problème il faut être plusieurs.
      Pour éviter ce type d’intervention, il est toujours mieux d’utiliser des produits comme « prozym » pour éliminer et prévenir le tartre que de faire des détartrages régulier… Cela évite les anesthésies superflues.
      Je vous souhaite beaucoup de courage, pour vous en remettre. J’imagine à quel point ça doit être difficile…

Pourquoi ce blog?

Parfois un lien fort se crée entre l’homme et l’animal. Le souci est que les chats, comme bien d’autres animaux, ont une durée de vie bien trop courte comparé à la nôtre.
Ce lien fini toujours par nous faire du mal un jour ou l’autre… La seule chose à faire est donc de retarder ce moment le plus possible et de tout faire pour que notre chat ait la plus longue vie possible.
Ce blog vous apportera des conseils, des idées, des solutions et des informations sur le chat, principalement sur le sujet sérieux de sa santé, mais parfois également sur des sujets un peu plus ludiques.

N'hésitez pas à poser des questions en postant un commentaire je ne manquerais pas d'y répondre. ;)

Je ne fais cependant pas de diagnostique.
Je peux simplement vous aider à reconnaître un bon vétérinaire en vous aidant autant que je le peux à en savoir plus sur leurs méthodes et les différentes techniques existantes.

Précisions

Ce blog n’est pas destiné à faire de la pub aux vétérinaires, il n’est pas destiné à inciter les propriétaires d’animaux à abuser des prestations vétérinaire, il n’est pas destiné à conseiller des prestations pour faire marcher le « commerce vétérinaire ».
Ici se trouvent de vrais conseils, de vraies infos, et de vrais exemples de vécu sans influences commerciale avec la profession vétérinaire.
Je dévoile les infos regroupées suite à de longues discutions avec les meilleurs vétérinaires que j’ai pu rencontrer durant mes années expérience au cœur même d’une association de protection pour les chats et suite à beaucoup de recherches.

Si cela ne plait pas à certains vétérinaires, apprenti vétérinaires ou assistants vétérinaire parce que mes conseils ne vont pas dans le sens de leur commerce, tant pis.
Avis aux personnes de la profession vétérinaire : il est inutile de venir passer vos nerfs ici et merci respecter la liberté d’expression.

Publicités
Lire plus :
Anti-puces : Les puces sont elles dangereuses pour le chat
GRIFFES : le protège-griffes
Fermer